Article du Courrier Picard le 26/01/2017


ÉDUCATION

Un soutien scolaire pour réduire la lutte des classes à Péronne

 Chaque mardi, le Rotary accompagne quelques enfants en décrochage scolaire.

Philippe Ryckelynck (à gauche) et les membres du Rotary entourent le directeur Philippe Ponchon (4 e en partant de la gauche). (Photo VINCENT FOUQUET).

Difficile de se faire une place lorsque les petits camarades brillent dans leurs résultats scolaires et qu’on peine à la dictée ou la multiplication. Le scénario est connu, mais pas inéluctable. C’est pour cela que quinze bénévoles se relaient chaque mardi à l’école du Mont Saint-Quentin de Péronne, pour accompagner les élèves dans leur apprentissage et leur redonner confiance.

«  Nous sommes 4 membres du Rotary Club de Péronne ainsi que des bénévoles avec lesquels nous avons pris contact, indique Philippe Ryckelynck, adhérent à l’organisation caritative. La séance dure de 16 h 45 à 17 h 30 et nous fonctionnons avec l’enseignant au moyen d’un cahier de liaison. Par exemple, je vois qu’il faut faire une compréhension de texte, des soustractions et une dictée durant ces 45 minutes.  »

Si le Rotary a choisi cette école, c’est tout simplement parce que le responsable du soutien scolaire et le chef d’établissement se connaissent. Après une première discussion au printemps dernier, le projet a abouti en octobre et permet désormais à sept enfants de CE1-CE2 de bénéficier de ce soutien scolaire.

« Nous avons tout misé sur les fondamentaux : lire, écrire et compter »

«  Cette action se situe hors temps scolaire, on m’a donné carte blanche dans la lutte contre l’échec scolaire, rapporte Philippe Ponchon, le directeur de l’école. Nous avons tout misé sur les fondamentaux : lire, écrire et compter. Pour le moment, il est difficile d’évaluer les progrès même si l’on ressent de la satisfaction auprès des enfants accueillis. »

Un sentiment confirmé par les bénévoles qui se sont réunis pour un premier retour d’expérience juste avant les vacances de Noël. «  Les enfants sont très volontaires  », constate cette dame ; «  ils sont très demandeurs et veulent nous montrer ce qu’ils sont capables de faire, on sent qu’ils se sentent valorisés à travers cette démarche  », complète un monsieur. Il n’y a qu’à leur demander : «  Ici, c’est bien, on m’aide à lire de belles histoires, et c’est très bien  », assure Sofiane, 7 ans.

 

Reste un cap à franchir : «  Lorsqu’on demande aux enfants s’ils montrent à leurs parents ce qu’ils ont fait, ils nous répondent que leurs parents ne regardent jamais », relève un bénévole. C’est l’une des pistes à développer, confirmée par Philippe Ponchon. «  Nous allons essayer de susciter un retour des parents. Il faudrait que les familles voient votre implication, car elles sont demandeuses mais pas toujours conscientes de vos efforts.  »


 

ACTION 2016 / 2017

"Les Semences de la Paix"

 

 

Lire la suite ....


L'histoire et les activités du Rotary Club de Péronne

Le Rotary club de Péronne a été créé à l’initiative de quatre rotariens chevronnés du Rotary club d’Amiens qui ont pensé avec raison que l’on pouvait espérer un club qui regrouperait des membres de la région de Péronne. Robert LEBLAN, Jacques VERHILLE, Henri MASSIANI et André LINE furent donc les membres fondateurs du club de Péronne, parrainés par les clubs d’AMIENS et de St QUENTIN. Son premier Président Robert LEBLAN se vit remettre la charte par le gouverneur Jean-Léon RATEL en 1960.

Le club multiplia les contacts et mit sur pied un premier jumelage avec le club de DUMBARTON en Ecosse dans les années 60. 

 

Les objectifs du Rotary étant de « SERVIR D’ABORD », de nombreuses actions virent le jour durant la décennie suivante au profit de différents pays ou associations : la première opération carrière, le tri et l’envoi de médicaments par avion à OUAGADOUGOU au BURKINA par  Honoré GERNEZ  et son équipe, l’organisation du premier student-exchange avec Liz PLANTZ qui séjourna à Péronne et Bettina LINE qui séjourna à ENDICOTT (NY) USA. Cette décennie fut aussi celle de la mise en place de deux jumelages aujourd’hui toujours pérennes, avec le club de Walton-on-Thames (UK) par Pierre LINE, et celui de BIEL-BIENNE (Suisse) par Walter CANINI.

 

Les années 80 virent la continuation des  opérations carrières  en collaboration avec les lycées de Péronne et d’Albert. Daniel PIERRON fut à l’initiative d’une opération « Lunettes » au profit des pays africains. C’est à René BASQUIN que nous devons notre présence et notre participation à la foire de la St MICHEL,  action phare qui rencontre aujourd’hui toujours autant de succès grâce au travail de tous les rotariens et de leurs épouses.

Ce fut aussi la décennie du 25ème anniversaire de la création, dont les festivités furent organisées par le président de l’époque Daniel PIERRON.

Une autre action vit le jour : l’organisation de soirées jeunes au profit d’œuvres locales.

C’est également durant cette décennie que le club s’investit  au profit du programme international POLIOPLUS  qui vise à éradiquer cette terrible maladie qui sévit de par le monde.

Le bénéfice de certaines actions est affecté au plan EMI, Entraide Médicale Internationale, fondée par un chirurgien rotarien de Caen, Pierre LOBRY.

En 1988, des membres du club assistent à la Convention Internationale de Birmingham, et y retrouvent les clubs contacts de Walton-on-Thames, Biel-Bienne et le RC de Heidelberg : un grand moment de partage.

 

         Entre 1990 et 2000, une action d’envergure voit le jour : l’opération « DRAPS DE BAINS » dirigée par Jacques LEBHARD et la société CTI en 1995. Des milliers de draps de bains aux couleurs du Rotary furent vendus en particulier lors de la Convention internationale de NICE.

Deux autres opérations « CHAMPS DE TULIPES » furent organisées en bordure d’un axe routier où chacun vient se servir. Les bénéfices de ces opérations (60.000F) seront affectés à la construction d’une salle de détente, inaugurée en 1998, dans la structure pour handicapés de Jean VANNIER, l’ARCHE de ROYE 

En 1997, démarrage de l’opération « TIRELIRES DE L’ESPOIR »  sous l’égide de Jean-Pierre GIBET qui impliqua tous les clubs du nord de la France jusqu’en 2001. L’objectif était de profiter du passage à l’euro pour récupérer les monnaies européennes non converties ; le bénéfice ainsi réalisé fut entièrement reversé à LA CHAINE DE L’ESPOIR du Professeur Alain DELOCHE. Bernard MAILLE un maillon essentiel de cette action.

Cette même année, Pierre LINE devient gouverneur de notre district : c’est la première fois dans l’histoire du club qu’un de ses membres accède à ce niveau de responsabilité du Rotary International.

Le programme Student-Exchange est repris.

Impulsé par Tahar TEKAYA, une aide à l’achat d’un V.S.A.B., ambulance équipée, est organisée  grâce à la vente de roses et un loto quine. Ce V.S.A.B. fut livré à TEBOULBA en Tunisie, ville d’origine du Dr Tahar TEKAYA.

 

 

2000-2014

En ce début de siècle, l’opération « TIRELIRES de L’ESPOIR » se termine et permet de financer 17 opérations chirurgicales pour des enfants souffrant de malformations cardiaques. Une vente aux enchères organisée par Jean-Bernard BILLET permet de réaliser de belles actions en Afrique du Nord.

En 2004, la première ROTARY RANDO est lancée. Mise en place par Henri DAUDRE, Philippe RYCKELYNCK, Christophe CHAUVET,  cette manifestation devient vite la sortie familiale traditionnelle du mois de juin. Les résultats permettent entre autres de participer au financement de chiens d’aveugles. En 2009, en collaboration avec la Mission Locale pour l’Emploi, une opération pour les chercheurs d’emplois est mise en place.

De multiples actions pour des œuvres locales sont organisées comme le ROTALION conjointement avec le Lions Club de Ham au profit de l’EPAHD de Ham, ou des loto-quines pour aider des familles dans le besoin, et la participation aux Courses du Coquelicot à Albert avec le Lions Club d’Albert.

         Tandis que les opérations phare de notre club, la Foire de la St Michel et la Rotary Rando sont reprises chaque année, 2014 voit naître UNE OPERATION «  LES SEMENCES DE LA PAIX » par la vente de graines de bleuets et de coquelicots au profit de la Fondation Rotary pour la Paix dans le monde et également des œuvres locales.

La convivialité et l’amitié qui règnent au sein du club permettent, dans le respect du thème annuel du Rotary International, de s’investir pour servir tant au plan international, national que local.